Rechercher dans ce blog

Chargement...

Fil d'actualité Twitter

lundi 30 juillet 2012

Album BD : La Dernière Image de Gani Jakupi

Quand la BD fait réflechir

Ne vous laissez pas prendre par le sous-titre Une traversée du Kosovo de l’après-guerre de ce roman graphique. Ici l'auteur ne va pas vous expliquer en détail le conflit tellement complexe qui a embrasé les Balkans en 1999. Seule une introduction factuelle permet de situer les événements successifs sous forme de repères chronologiques. L'auteur reviendra sur ce sujet douloureux en 2013 avec l'album Retour au Kosovo mis en images par l'argentin Jorge González et publié chez Dupuis dans la collection Aire libre. Et contrairement au titre initialement prévu, La Fosse commune, La Dernière Image cible le vrai thème précis, à savoir quelle image rapporter d'un reportage sur un conflit meurtrier.

Plus de douze ans après les faits, l'auteur d'origine kosovare, émigré en France puis en Espagne, évoque une expérience de reporter pour le compte d'un magazine espagnol, au lendemain du départ des troupes serbes du Kosovo. Juin 1999. Le conflit semble se dénouer enfin dans la confusion, après quelques mois d’affrontements et des milliers de victimes. On parle même de génocide. Accompagné d'un photographe avide de sensationnalisme, le narrateur profite de la connaissance de la langue pour sortir des sentiers tout tracés de la parole officielle. Mais son acolyte cherche l'image qui fera choc...

Chaque fois qu'un journalisme s'attaque à un sujet, il doit se poser la question de l'illustration. Dans une société d'informations universelles à la seconde, la course est depuis lancée aux scoops les plus marquants. Avec subtilité, et dans un cadre qu'il a vécu à trois reprises sur ce terrain, Gani Jakupi propose une réflexion lente et percutante sur la manière d'aborder la profession. Leçon de journalisme, sans doute pas, mais réflexion sérieuse, philosophique et approfondie sur le métier, assurément. L'ensemble est d'ailleurs complété par les passionnantes interviews de six grands reporters. Ici le dessin inspiré de documents précis transcrit les émotions de l'auteur comme sa caméra qu'il arrête sur telle ou telle scène, avec toute sa sensibilité. Son fin encrage s'adoucit encore par sa mise en couleur au café parfois rehaussé d'encres acryliques.

Remarquable introspection professionnelle. 

  
_______________
La Dernière Image - Une traversée du Kosovo de l’après-guerre – roman graphique – de Gani Jakupi – Soleil, collection Noctambule – mai 2012 – 17,95 €
Enregistrer un commentaire