Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 16 août 2011

Album BD : Ostfront Stalingrad de Fabrice Le Henanff

Le péril russe

Si 12 bis avait déjà traité avec bonheur de la Première Guerre mondiale, il n’avait pas encore investi le secteur de la Deuxième Guerre mondiale. Pour rester original, l’éditeur parisien propose une vision du dur front de l’Est, qui va vite devenir une véritable punition pour tous les allemands. Ostfront était le titre du second titre de Malgré nous chez Quadrants et on retrouve ce thème dans Ciel en Ruine et Le Grand Duc chez Paquet. Mais la Bataille de Stalingrad n’a semble-t-il été traitée qu’au cinéma et pas en BD, si on excepte un album de Pierre Dupuis de 1976 chez Dargaud. Pourtant, n’est-elle pas le commencement de la fin ? Hasard des calendriers, ce sera aussi le prochain thème de Stalingrad Khronika qu'aborde - du côté russe cette fois - les auteurs Sylvain Ricard et Franck Bourgeron chez Dupuis dans la collection Aire libre.

L'album suit trois soldats allemands partis sur le front de l'est entre 1942 et 1943. Il s’agit du lieutenant Tomas von Vilshofen, fils de général, futur marié et dont le premier commandement échoit à Stalingrad, de son sous-officier bavarois déjà vétéran Max Dinger et du soldat Kurt Steiner, puni au bataillon disciplinaire. Quelques mois pour suivre leur destin, ou plutôt leur enfer. En juin 1942, déjà tenue en échec à Moscou l'année précédente, l'Armée du IIIe Reich a lancé sa nouvelle offensive pour s'emparer des ressources pétrolières russes. Destination Stalingrad où la résistance ne fait pas de cadeau.

L’auteur breton Fabrice Le Henanff s'est beaucoup documenté pour l'écriture de cet album. Cette brillante fresque tient peut-être davantage d'un kaléidoscope cinématographique avec des personnages qui ressemblent à des acteurs actuels de cinéma. Le lecteur suit une succession d'épisodes qui font au final une guerre, telle que la vivent et la voient les belligérants. Ici pas de romance, mais des faits crus, terribles, angoissants. Ici pas d'effets spéciaux mais le quotidien d'hommes analysés en profondeur depuis les massacres des commandos SS à la survie sur le front. Un tel tableau n'est possible que par un dessin au réalisme particulièrement réussi par une mise en couleurs directes saisissante. L'album est divisé graphiquement en trois parties, la première sur fond bois jusqu'à l'approche de la ville cible, la deuxième plus colorée à l'aquarelle et à l'encre au moment de la bataille à proprement parler sur fond blanc et la troisième plus floue marquant la fin.

Un album témoignage à méditer. Il est déjà prévu un autre album indépendant par le même auteur intitulé Westfront, sur le siège de Berlin, à paraître chez 12 bis en 2013.
________________
8.1 Bouton                    Commandez 100-30
Ostfront Stalingrad – récit complet – de Fabrice Le Henanff – 12 bis – 12 mai 2011 – 13,50 €




Enregistrer un commentaire